close-icon

Non loin de Chandigarh

Non loin de Chandigarh

On entend souvent dire qu’il y a deux catégories de voyageurs; ceux qui aiment l’Inde et ceux qui la détestent. Ce n’est évidemment pas aussi simple, mais une chose est certaine : on ne peut rester indifférent au foisonnement sensoriel que nous impose un séjour dans ce pays. Les milliers de fois où j’ai déclenché l’obturateur de ma caméra durant les six mois de mon voyage ne m’ont pas vraiment permis de comprendre cet univers complexe. L’Inde est un amalgame incroyable de langues, de cultures et de religions. Le moindre déplacement nous transporte dans un monde souvent très différent, où les codes auxquels on commençait à s’habituer s'évaporent subitement.

Quoi qu’il en soit, la photographie m’a permis d’appréhender cet inconnu, de le questionner, de regarder l’autre et l’ailleurs sous ses multiples facettes. Non loin de Chandigarh traite de la façon dont ce long voyage m’a permis de sortir de mon quotidien sédentaire, pour arriver à penser et réfléchir autrement. Mon vécu nomade y est présenté sous forme de journal poétique, tout en abordant des questionnements sur la religion, la culture et la politique.