close-icon
Une certaine présence

Une certaine présence

Lors d’un récent séjour à Rimouski, j’ai été marqué par la prolifération sur le bord des routes, de la présence de croix pour souligner les décès lors d’accidents routiers. J’ai été fasciné par ce besoin de commémorer un drame privé dans l’espace public et par la charge émotive qu’il transmet au paysage. J’ai pris conscience que depuis plus de vingt ans, je parcours le monde à la recherche de paysages à photographier, et qu’un signe récurrent habite mes images : la croix. Qu’il prenne la forme bien tangible d’un clocher qui se profile au loin ou l’impression que laisse un poteau de téléphone isolé, le paysage québécois regorge de croix. Les représentations catholiques font partie intégrante de l’histoire du Québec et de notre imaginaire collectif. Bien que la croix, telle un motif graphique, apparaisse régulièrement dans mes images; elle se retrouve le plus souvent de façon subliminale, sans doute est-elle une transposition de sa présence dans mon inconscient…

À un moment crucial, où la société québécoise se questionne sur la laïcité et l’identité religieuse, il m’est apparu important de revisiter nos paysages en mettant l’accent sur ce signe qui s’est fortement ancré dans notre territoire, suite à l’emprise du christianisme… et comme beaucoup de mes projets, Une certaine présence évolue avec le temps. Il se transforme pour inclure certaines de mes images qui traitent des splendeurs et misères du patrimoine religieux québécois. Plus précisément, j'intègre progressivement des images prises dans des lieux de culte, de pèlerinage et de dévotion populaire.