close-icon
Living in the mud

Living in the mud

Par cet essai photographique réalisé en 1986, je tente d’exprimer le mal de vivre que l’on retrouve omniprésent dans une grande ville comme Montréal. Le titre vient d’un graffiti que l’on retrouvait à l’époque sur un édifice du boulevard Saint-Laurent. La majorité de ces images furent prises en hyperfocale, la caméra à la hauteur des hanches pour attirer le moins possible l'attention du sujet.